Début secteur de contenu



Téléphones mobiles et smartphones

Mobiltelefon

Les smartphones connaissent depuis plusieurs années une popularité croissante : en Suisse, 97 % de la population de plus de 16 ans utilise un téléphone mobile ou un smartphone. La manière d'utiliser ces appareils a aussi changé : la plupart des gens s'en servent moins pour téléphoner que pour accéder à des applications web mobiles.

La voix et les données sont transmises par des ondes électromagnétiques de haute fréquence qui vont et viennent entre le téléphone mobile et la station de base, cette dernière assurant la connexion avec le réseau de télécommunication. Différentes technologies peuvent être utilisées, comme la téléphonie mobile classique, Bluetooth ou WLAN. Le rayonnement électromagnétique à haute fréquence qu'elles émettent expose les utilisateurs à des charges de rayonnement au niveau de la tête ou de la main, lorsqu'ils portent cet appareil à l'oreille pour téléphoner ou lorsqu'ils l'utilisent pour naviguer sur internet. Les composants électroniques et la batterie des téléphones mobiles émettent quant à eux des courants électriques qui génèrent des champs électromagnétiques de basse fréquence. Ce rayonnement est également absorbé par la tête et les mains des utilisateurs.

Le rayonnement est généré principalement lorsque le téléphone mobile émet des signaux, et la charge de rayonnement est donc faible lorsque le téléphone est inactif. En outre, le rayonnement diminue rapidement avec la distance.

L'intensité de l'exposition durant une conversation téléphonique dépend de différents facteurs :

  • Le rayonnement est plus faible lorsque la liaison est de bonne qualité ; la qualité de la liaison est affichée sur l'écran par des barrettes.
  • La quantité de rayonnement absorbée par la tête lors d'une conversation téléphonique varie selon le modèle d'appareil utilisé ; elle est indiquée par l'indice de débit d'absorption spécifique, ou indice DAS. Le rayonnement absorbé par la tête est d'autant plus faible que la valeur de l'indice DAS est basse. L'indice DAS indiqué dans le mode d'emploi de l'appareil ou que l'on trouve sur internet correspond à la valeur maximale de l'appareil ; la valeur effective peut être plus faible dans l'usage quotidien.

L'intensité du champ magnétique est fonction de la technologie mise en œuvre. Avec un téléphone doté de la technologie UMTS (3G), l'exposition au niveau de la tête est nettement plus faible qu'avec un téléphone GSM (2G). L'utilisation d'un système mains libres permet également de réduire sensiblement l'exposition au niveau de la tête.

Il subsiste des incertitudes quant aux effets sur la santé d'une exposition prolongée au rayonnement à haute fréquence émis par les téléphones mobiles ; une exposition de courte durée ne présente quant à elle aucun risque.

Des incertitudes subsistent également quant aux effets sur la santé d'une exposition prolongée au rayonnement à basse fréquence généré par les composants électroniques et la batterie des appareils ; une exposition de courte durée ne présente aucun risque.

Les conseils ci-dessous vous aident à réduire votre exposition au rayonnement des téléphones mobiles ou smartphones :

  • Utilisez des écouteurs ou un kit mains libres Bluetooth à faible rayonnement (classe de puissance 2 ou 3) afin de réduire l'exposition au niveau de la tête.
  • Utilisez de préférence les réseaux mobiles modernes, tels que LTE (4G) ou UMTS (3G), dont le rayonnement est plus faible que celui de l'ancienne technologie GSM. Réglez votre appareil en conséquence ou adressez-vous à votre revendeur.
  • A l'intérieur ou dans le train, utilisez si possible une connexion WLAN pour téléphoner ou pour échanger des données ; réglez votre appareil en conséquence.
  • Prudence avec les accessoires de protection et anti-radiations censés réduire le rayonnement ! S'ils entravent la qualité de la liaison, le téléphone doit émettre à plus haute intensité.
  • Les porteurs d'implants médicaux électroniques doivent respecter une distance de 30 cm entre le téléphone mobile et l'implant.

 Autres conseils:

  • N'utilisez JAMAIS de téléphone mobile lorsque vous êtes au volant. Même avec un kit mains libres, la conversation détourne l'attention du conducteur.
  • N'utilisez JAMAIS de téléphone mobile lorsque vous êtes à vélo ou lorsque vous traversez une route à pied.
Typ: PDF
Informations détaillées Téléphones mobiles et smartphones
Valable dès le 27.05.2016 | Dimension: 463 kb | Typ: PDF


Contact spécialisé: emf@bag.admin.ch
Dernière mise à jour le: 24.02.2015

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Contact

Service technique et d’information sur les rayonnements non-ionisants

Tél. 058 462 96 14
Fax 058 462 83 83
emf@bag.admin.ch


http://www.bag.admin.ch/themen/strahlung/00053/00673/04265/index.html?lang=fr