Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Stratégie MNT - prévenir les maladies non transmissibles

En Suisse, 2,2 millions de personnes souffrent d’une maladie non transmissible comme le cancer. Un mode de vie sain permettrait d’éviter bon nombre de ces maladies ou de réduire leurs effets. C’est là qu’intervient la stratégie MNT, fondée sur le partenariat.


À l'heure actuelle, un quart de la population suisse est atteinte d'une maladie non transmissible (MNT). Ce type de maladies constitue également la cause de décès la plus fréquente dans notre société. Les MNT provoquent de nombreuses souffrances chez les personnes concernées et sont responsables d'une grande partie des coûts de la santé. Au vu des tendances démographiques, il est probable que cette problématique s'aggravera encore.

Le Dialogue Politique nationale de la santé (la plateforme permanente de la Confédération et des cantons dédiée aux questions de politique de santé) a, en réaction à ces défis, demandé en novembre 2013 que soit élaborée en partenariat une « Stratégie nationale Prévention des maladies non transmissibles ». De plus, le Conseil fédéral a fait de la stratégie l'une des cinq priorités de son agenda Santé2020 et l'a définie comme l'un des principaux objectifs de la période de législature 2016-2019.

La stratégie MNT repose sur des approches éprouvées du travail de prévention réalisé jusqu'ici par les différents acteurs, garantissant ainsi la continuité des efforts déjà entrepris par la Confédération, les cantons, les ONG et les médecins de premier recours. Il est toutefois nécessaire de mieux coordonner ces efforts, de manière à utiliser plus efficacement les ressources disponibles pour les activités de prévention et à permettre des échanges d'expériences.

La stratégie MNT entend aussi explorer de nouvelles approches. L'un de ses objectifs est de mieux ancrer la prévention dans le domaine des soins pour les personnes présentant un risque accru et les personnes atteintes de maladies chroniques, et ce afin d'éviter ou de retarder l'apparition des maladies ainsi que de faciliter la vie des personnes touchées. Par ailleurs, la stratégie vise à améliorer l'égalité des chances en offrant à toutes les personnes, indépendamment de leur statut socio-économique, un accès simplifié aux informations et aux activités de prévention, ainsi qu'en intensifiant la collaboration avec les acteurs de l'aménagement du territoire et de l'économie.

La stratégie part de l'idée que chacun peut prendre des responsabilités pour lui-même, pour sa santé et pour son environnement. Elle vise à renforcer la responsabilité propre en encourageant les individus à développer leurs compétences en matière de santé et ainsi à prendre leurs décisions en ayant conscience des risques et des conséquences possibles pour leur santé.

La vision de la stratégie est la suivante:

Plus de personnes restent en bonne santé ou bénéficient d'une qualité de vie élevée en dépit d'une maladie chronique. Moins de personnes souffrent de maladies non transmissibles évitables ou décèdent prématurément. Quel que soit leur statut socio-économique, les personnes sont encouragées à adopter des styles de vie sains dans un environnement favorable à la santé.


Dernière mise à jour le: 24.11.2016

Fin secteur de contenu



http://www.bag.admin.ch/themen/medizin/00683/index.html?lang=fr