Début secteur de contenu



Toxoplasmose

Agent infectieux et transmission

La toxoplasmose est une maladie infectieuse causée par un parasite microscopique appelé Toxoplasma gondii. Les chats sont l'hôte final de ce parasite, qui se reproduit dans leur intestin. Aux premiers stades de son développement, le parasite est excrété dans l'environnement par les selles du chat. Il est alors consommé par d'autres animaux, chez lesquels il se multiplie puis forme des kystes, surtout dans les muscles. L'homme est avant tout contaminé en mangeant de la viande crue ou insuffisamment cuite (aussi de la volaille).

Tableau clinique

L'infection par Toxoplasma gondii a une évolution bénigne chez les personnes présentant un système immunitaire intact et elle passe le plus souvent inaperçue. Chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli, l'infection peut atteindre divers organes, en particulier le cerveau. Si une femme enceinte contracte l'infection pour la première fois, elle peut également la transmettre au fœtus. Dans de rares cas, cela peut entraîner des lésions des yeux et du cerveau chez l'enfant. L'infection par le parasite et la maladie sont traitées par des antibiotiques spécifiques.

Répartition géographique et fréquence

Toxoplasma gondii est présent à l'échelle mondiale. L'infection avec l'agent pathogène de la toxoplasmose est fréquente en Suisse : environ un tiers des femmes en âge de procréer a des anticorps contre l'agent pathogène et a donc déjà été en contact avec le parasite ou a déjà contracté la maladie. En Suisse, il n'existe pas d'obligation de déclarer la maladie.

Prévention

Il est essentiel d'éviter une première infection en cours de grossesse. Par mesure de précaution, les femmes enceintes doivent absolument renoncer à consommer de la viande crue ou insuffisamment cuite ou grillée (y compris la volaille). Il faut se laver soigneusement les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine après avoir manipulé de la viande crue.

Durant leur grossesse, les propriétaires de chats doivent être particulièrement vigilantes sur le plan de l'hygiène des mains. Il est recommandé de se laver les mains après chaque contact avec du sable ou de la terre. Les médicaments ne permettant pas d'empêcher la transmission de l'infection à l'enfant, ni d'éviter l'apparition de symptômes chez les enfants infectés, un diagnostic ou un traitement de l'infection durant la grossesse n'est donc pas utile.

Retour à vue d'ensemble Maladies infectieuses (A-Z)

Demande concernant le sujet
Dernière mise à jour le: 17.01.2013

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Communiqé de presse

Informations supplémentaires

Typ: PDF

Fiche d'information
28.11.2008 | 23 kb | PDF

Informations pour les spécialistes

Typ: PDF

Swiss Medical Forum 2009;9(5):105–106
10.02.2009 | 104 kb | PDF
Typ: PDF

Groupe suisse de travail sur la toxoplasmose congénitale
15.12.2008 | 86 kb | PDF
Typ: PDF

Supplementum 168 ad Swiss Med Wkly 2008;138(49–50)
December 13, 2008
15.12.2008 | 204 kb | PDF


http://www.bag.admin.ch/themen/medizin/00682/00684/05571/index.html?lang=fr