Début secteur de contenu



La prévention du suicide en Suisse : mesures à prendre et plan d’action

La Confédération est chargée de soumettre un plan d’action pour la prévention du suicide en Suisse. Elle entend ainsi réduire le taux de suicide dans toutes les tranches d’âge. Chez les jeunes adultes, par exemple, une personne décédée sur trois s’est donné la mort.

Mandat
En 2014, le Parlement a adopté la motion Ingold 11.3973 «Prévention du suicide. Mieux utiliser les leviers disponibles», qui charge la Confédération de présenter et de mettre en œuvre un plan d'action sur la prévention du suicide.

Sur mandat du Dialogue Politique nationale de la santé, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS) et la fondation Promotion Santé Suisse ont élaboré un plan d'action « prévention du suicide ». Près d'une centaine d'experts y ont participé, dont des personnes ayant été concrètement confrontées à la suicidalité.

Objectif
Le plan d'action se concentre sur les suicides non assistés. Entre 1980 et 2010, le nombre de suicides de ce type a nettement diminué ; depuis 2010, on observe toutefois une stagnation. Chaque année, près d'un millier de personnes se suicident en Suisse. En outre, environ 10 000 personnes par an doivent être prises en charge médicalement suite à une tentative de suicide.

Le plan d'action vise à réduire de manière durable le nombre de suicides non assistés et les tentatives.

Plan d‘ action
Une prévention complète du suicide commence par la promotion de la santé psychique. Dans ce domaine, des mesures sont déjà mises en œuvre par la Confédération, les cantons, les communes et des ONG ; d'autres sont prévues (p. ex., le projet « La santé psychique en Suisse : état des lieux et champs d'action »). Le plan d'action met donc l'accent sur la prévention du suicide au sens strict. Le présent rapport expose les grandes lignes du plan, qui poursuit les objectifs suivants :

  • sensibiliser à et informer sur la suicidalité ;
  • proposer une aide rapidement et facilement accessible ;
  • reconnaître à temps la suicidalité ;
  • soutenir de manière efficace les personnes suicidaires dans leur processus de guérison ;
  • diminuer les actes suicidaires en rendant difficile l'accès aux moyens létaux ;
  • soutenir les personnes ayant perdu un proche et celles concernées (professionnellement) par cette thématique ;
  • favoriser la prévention du suicide par les médias;
  • diffuser des exemples de bonnes pratiques appliquées en Suisse ou à l'étranger ;
  • encourager le monitorage et la recherche.

Pour atteindre ces neuf objectifs, le plan d'action propose 30 mesures.

Consultation
Entre le 26 février et le 20 mai 2016, le présent rapport «La prévention du suicide en Suisse. Contexte, mesures à prendre et plan d'action» sera soumis à un large cercle d'acteurs concernés dans le cadre d'une consultation. Ce processus servira à :

  • consolider le contenu du rapport ;
  • recenser des exemples de bonnes pratiques appliquées en Suisse en matière de prévention du suicide ;
  • demander aux différents acteurs s'ils sont prêts à participer à la mise en œuvre du plan.

En recourant au questionnaire en ligne, vous nous permettrez d'évaluer les résultats plus facilement. S'il ne vous est pas possible de répondre en ligne, veuillez contacter Mme Esther Walter (suizidpraevention@bag.admin.ch), qui vous fera parvenir une version Word du questionnaire.

Les milieux intéressés peuvent prendre part à la consultation en cliquant sur ce lien:

Prochaines étapes
Le plan d'action sera soumis au Conseil fédéral et au Dialogue Politique nationale de la santé fin 2016 pour approbation. Il sera mis en œuvre dès 2017.

 


Dernière mise à jour le: 26.02.2016

Fin secteur de contenu



http://www.bag.admin.ch/themen/gesundheitspolitik/14149/14173/14972/index.html?lang=fr