Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Traitement avec prescription de diacétylmorphine (héroïne)

En Suisse, la diacétylmorphine (forme pharmaceutique de l’héroïne) est prescrite dans 8 % des cas de traitements de substitution. Le traitement avec prescription de diacétylmorphine permet de venir en aide aux personnes gravement dépendantes à l’héroïne sur lesquelles les autres offres thérapeutiques sont restées sans effet. L’OFSP est compétent pour les autorisations, la surveillance, le contrôle et l'information relatifs au traitement avec prescription de diacétylmorphine.

Généralités

Le traitement avec prescription de diacétylmorphine (traitement avec prescription d'héroïne, HeGeBe) consiste en l'administration strictement réglementée et contrôlée de diacétylmorphine dans le cadre d'un traitement médical complet et d'un suivi psychosocial. Il a été expérimenté pour la première fois en Suisse en 1994, au cours d'une étude de cohorte. Suite aux résultats positifs obtenus, le traitement avec prescription de diacétylmorphine s'est imposé en tant que solution thérapeutique et a été inscrit dans la loi sur les stupéfiants. En 2014, en Suisse, presque 1400 patients en moyenne ont suivi un tel traitement dans 21 centres HeGeBe en ambulatoire et dans deux centres pénitentiaires.

Objectifs

Les objectifs du traitement avec prescription de diacétylmorphine correspondent à ceux des autres traitements recourant à des produits de substitution : créer un lien thérapeutique durable, induire une consommation à faible risque, améliorer l'état de santé physique et psychique des patients ainsi que leur intégration sociale, créer les conditions pour l'abstinence, les éloigner du milieu de la drogue et prévenir la criminalité liée à l'approvisionnement en drogue.

Résultats

Le traitement avec prescription de diacétylmorphine est suivi et évalué au niveau scientifique depuis 1994. Les résultats du traitement se caractérisent par une amélioration constante de la santé psychique et physique ainsi que de la situation sociale des personnes dépendantes. On constate en outre une nette baisse de la délinquance.

Critères d'admission

Les critères à remplir pour être admis à suivre un traitement avec prescription de diacétylmorphine sont les suivants : être âgé de 18 ans révolus, être gravement dépendant à l'héroïne depuis au moins deux ans, avoir fait au moins deux tentatives, sans succès ou interrompues, à l'aide d'une autre méthode reconnue et présenter des déficits de nature somatique, psychique ou sociale imputables à la consommation de drogue.

Les tâches de l'OFSP

Dans le cadre du traitement avec prescription de diacétylmorphine, l'OFSP remplit les tâches suivantes :

  • Délivrance d'autorisations aux institutions, aux médecins et aux patients
  • Surveillance des institutions et contrôles y relatifs en collaboration avec les autorités cantonales compétentes
  • Coordination du réseau HeGeBe en vue de promouvoir l'échange d'expériences et de connaissances
  • Mise à jour et publication du manuel « Traitement avec prescription d'héroïne »
  • Elaboration du rapport annuel sur le traitement avec prescription de diacétylmorphine (rapport annuel HeGeBe)

Bases légales

  • Art. 3e, al. 3, de la loi sur les stupéfiants
  • Dispositions particulières sur le traitement avec prescription de diacétylmorphine : art. 10 à 25 de l'ordonnance relative à l'addiction aux stupéfiants et aux autres troubles liés à l'addiction

Fin secteur de contenu



http://www.bag.admin.ch/themen/drogen/00042/00629/00799/index.html?lang=fr