Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Perturbateurs endocriniens

Perturbateurs endocriniens

De nombreux produits utilisés quotidiennement recèlent des substances, qui, en plus d'assurer leur fonction première - plastifiant ou crème solaire - peuvent avoir des répercussions négatives sur le système hormonal des animaux. Ces perturbateurs endocriniens pourraient également mettre en danger la santé humaine, car les hommes y sont exposés à travers l'environnement ou la nourriture. Pourtant les recherches internationales menées intensément depuis plus de dix ans n'ont fourni aucun résultat confirmant cette hypothèse.

Les perturbateurs endocriniens synthétiques ne sont pas qu'un simple sujet de discussion, mais bel et bien une réalité, puisqu'on les retrouve aussi bien dans des objets courants que dans notre alimentation, sous forme de résidus. Certes, ils n'y sont souvent qu'à l'état de traces, mais ce contact n'en demeure pas moins inévitable dans la plupart des cas.

Les perturbateurs endocriniens suscitent des craintes, puisqu'ils peuvent affecter le système hormonal qui régule les fonctions de base de l'organisme. Cela a été démontré en éprouvette et sur l'animal, mais, malgré une décennie de recherches au niveau international, on n'a pas pu encore apporter la preuve formelle que ces substances représentent un danger pour l'être humain. Plusieurs indices le laissent néanmoins supposer : à titre d'exemple, la diminution de la qualité du sperme chez l'homme ou la hausse des cancers du sein chez la femme pourraient parfaitement s'expliquer par l'action de ces perturbateurs. Mais cette explication n'ayant pu être démontrée, reste au stade de l'hypothèse. Par ailleurs, bien d'autres facteurs pourraient être à l'origine de ces changements.

Le fond national suisse a mené ces dernières années un vaste programme de recherche sur cette problématique, le PNR 50, qui a montré qu'en Suisse aussi, les hommes et les animaux sont exposés aux perturbateurs endocriniens. En revanche, ces recherches n'ont pas permis de prouver leur impact négatif sur l'homme et la faune sauvage. Le PNR 50 a néanmoins réuni scientifiques, industriels et autorités autour d'une table, afin de convenir de mesures visant à diminuer les risques.

Malgré certaines incertitudes, notre santé n'est pas directement menacée, car le cadre législatif en vigueur interdit ou limite d'ores et déjà l'utilisation de toute une série de perturbateurs endocriniens. Le PNR 50 a aussi montré qu'il est nécessaire de poursuivre les recherches dans ce domaine. Elles permettront de mieux caractériser les risques, ce qui, à terme, pourrait se traduire par un élargissement du champ des restrictions.

 

Vous trouvez de plus amples informations dans la fiche d'informations:

Typ: PDF
Fiche d'informations Perturbateurs endocriniens
Dernière modification: 11.07.2012 | Dimension: 150 kb | Typ: PDF



Contact spécialisé: bag-chem@bag.admin.ch

Fin secteur de contenu

Recherche plein texte

Factsheet

Prise de position de l'OFSP sur le projet



http://www.bag.admin.ch/themen/chemikalien/00228/05072/index.html?lang=fr